MaPrimeRénov’ accessible à tous en 2021

Tous les Français seront éligibles » à MaPrimeRénov’ dès le 1er janvier 2021, a confirmé Emmanuelle Wargon au Figaro le 25 juillet dernier. La Ministre déléguée chargée du Logement s’est exprimée sur l’avenir de cette aide. Le point sur les mesures attendues.

Utilisez l’outil mes aides et subventions chez SOLARON pour identifier rapidement et simplement les aides qui pourront financer votre projet de travaux.

Accessible à tous, mais sous quelles conditions ?

TPassage à l’étape supérieure pour MaPrimeRénov’ ! Comme prévu, la nouvelle aide remplace progressivement le crédit d’impôt (CITE). L’avantage pour le particulier ? Contrairement au dispositif fiscal précédent, la prime est versée au bénéficiaire dès la fin des travaux. Évitant ainsi les lourdes avances de trésoreries, particulièrement dissuasives chez les foyers les plus modestes. La « Prime Rénov’ », qui s’inscrit dans une dynamique d’aide plus juste et plus ciblée, est bonifiée en fonction des revenus et de la nature des travaux. Elle est, pour l’instant, réservée aux ménages aux revenus « modestes » et « très modestes », selon des seuils préalablement définis.

Encourager la rénovation des logements mis en location

Aujourd’hui, seuls les propriétaires occupant le logement à titre de résidence principale sont éligibles à MaPrimeRénov’. À compter du 1er janvier 2021, le dispositif devrait s’ouvrir aux propriétaires bailleurs, ainsi qu’aux travaux menés en copropriété. Un moyen d’accélérer encore la rénovation du parc résidentiel et de lutter contre la précarité énergétique. « Près d’un ménage sur deux occupant un logement énergivore est un locataire », selon les données du rapport produit par du Plan Bâtiment Durable, SOLIHA et UNPI. Par ailleurs, la majeure partie des propriétaires bailleurs affichent des revenus « aisés » appartenant au 9ème et au 10ème décile. D’où l’importance de poursuivre les mesures incitatives touchant cette catégorie. En complément, des mesures pénalisantes pour les propriétaires récalcitrants sont également prévues. À partir du 1er janvier 2023, le dépassement du seuil d’ « indécence énergétique », fixé par décret, pourra empêcher la signature d’un nouveau contrat de location. Sur décision de justice, le loyer pourrait être gelé et la location interdite, a précisé Emmanuelle Wargon lors de son allocution du 27 juillet.

3 Comments

  • Riva Collins

    novembre 9, 2019 - 2:07

    Nous avons acheter une maison qui date de 1870.nous avons fait d énorme traveaux.et nous sommes interresses par une aide pour changer nos volets

  • Obila Doe

    novembre 9, 2019 - 2:09

    Bonjour, je souhaiterai savoir si une aide est accordée pour changer mes volets pour une meilleure isolation? Merci

    • Riva Collins

      novembre 9, 2019 - 2:09

      vous devez remplir le formulaire et ils vont te contacter

Leave A Comment

Notre savoir-faire : rénover votre logement et diminuer vos factures d’énergie.

(Lundi - Samedi)
(9H00 – 20H00)
X